Bouteilles à la mer

La partialité d\’un texte vous a heurté? Votre courrier n\’a pas été publié? Faites-le paraître ici, et faites connaître à un large public votre opinion refusée ou escamotée ailleurs.

  • Catégories

  • janvier 2009
    L M M J V S D
    « Déc   Mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

2009-01-14 J’ai mal à ma démocratie.

Posted by lezersbrieven sur 2009-01-14

J’ai mal à ma démocratie.

Ce dimanche 12 janvier 2009, ma démocratie à été mise à mal par une foule délirante, hystérique. Cette foule comme un raz de marée a bouleversé toute citoyenneté sans commentaire d’une presse muette sur les dérives d’une manifestation plus porteuse de haine, et d’un antisémitisme que l’on eu pu croire disparu avec la bête du nazisme et ses corollaires d’extrême droite. La gauche s’est jointe aux cris de mort. Mort à Israël, mort aux Usa, mort à la démocratie. Quel délire néfaste entraîne cette multitude qui prend l’islam et ses représentants les plus vindicatifs pour sillonner nos rues, pour crier leur haine à cette civilisation, à cette humanité qui ne leur ressemble pas. Ce n’étaient plus des hommes, ce n’étaient plus des femmes, c’étaient des abjections qui traînaient avec eux des enfants à qui ils faisaient crier leur haine de l’autre. Quel traumatisme, quelle aberration! Les voix, les cris des ces individus partie d’une ‘’oumma ‘’qui ne reconnaît que les siens sous les yeux d’Allah.

Mais aussi, pourquoi se sont-ils tus lorsque entre musulmans, lorsque le Hamas massacrait les gens du Fatah à Gaza, ou lorsqu’ils se servent de boucliers humains pour se protéger. Pourquoi se taisent-ils lorsque des kamikazes se font sauter au milieu d’une foule et que meurent des enfants aussi en Israël.

Triste spectacle en vérité qui aura montré ici en Belgique comme ailleurs d’en d’autres pays, que la mise en garde de madame Leila Shahid, lorsqu’elle disait nous sommes vingt deux millions de musulmans en Europe, doit être prise avec énormément de sérieux. Quand Arafat disait : nous aimons plus la mort que vous n’aimez la vie, cela aussi il faut le prendre au sérieux. Et, quand des politiques ne se désolidarisent pas de cette foule immorale, alors il faut tout craindre pour cette démocratie mais tout faire pour la préserver. Le Califat, la Charia pas plus que le paradis d’Allah ne sont de notre culture. Ce ne sont pas, les voix scélérates de vociférateurs comme Pierre Galand qui du haut de sa tribune excite à la haine, ce ne sont pas les pantomimes d’un Abramovich et de ses acolytes, ce n’est pas le tribunal d’un Elio di Rupo qui amèneront deux peuples à la paix. Des rencontres sont en cours des accords se dessinent desquels sont exclus les vrais ennemis des palestiniens que sont les groupes terroristes du Hamas. Laissons les protagonistes Israël et l’OLP trouver ainsi, par la diplomatie, la voie inévitable de deux états et la paix et la prospérité.

P. O.

Rescapé de la Shoah,

Enfant caché

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s