Bouteilles à la mer

La partialité d\’un texte vous a heurté? Votre courrier n\’a pas été publié? Faites-le paraître ici, et faites connaître à un large public votre opinion refusée ou escamotée ailleurs.

  • Catégories

  • novembre 2006
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

2006-11-24 Les Israéliens face au terrorisme impitoyable

Posted by anokhi sur 2006-11-24

Un texte – resté sans suite – adressé à “La Tribune de Genève”, en réponse à l’article, totalement erroné, de Hani Ramadan, de jeudi passé. En introduction, la lettre à la Rédaction de la “Tribune”. »

Les Israéliens face au terrorisme impitoyable

Mesdames, Messieurs,

Je suis Genevois, abonné à votre journal depuis un demi-siècle environ. Père de 6 enfants, dont 2 sont enseignants, et un autre, médecin chirurgien, à Genève, et 2 filles femmes de pasteurs, en pays de Vaud. Dans ma carrière, en tant que pharmacologue, j’ai mis au point quelques médicaments qui ont eu un succès international. D’autre part, je suis le fondateur de la revue ACTE (qui en est à sa 46e année) et j’ai fondé diverses actions évangéliques (mouvement A.C.T.E. en divers pays, Centre chrétien de Gagnières, dans le Gard), etc. Voir mon activité actuelle dans mon site http://www.natmark.qc.ca/gold/, créé voici une dizaine d’années, et mis en ligne dès mon départ à la retraite.
Je sollicite un droit de réponse à l’article de Hani Ramadan, paru dans la Tribune de Genève, de jeudi passé, car je ne puis accepter ses dires. Comment est-il possible que cet homme étale sa propagande islamique sur 5 colonnes, une à 2 fois par mois, alors que rares sont les chrétiens qui peuvent bénéficier d’un tel avantage. Et ceci, dans le lieu même de la Réforme de Calvin !
Veuillez donc trouver mon texte, en annexe à la présente, et faire figurer mon article sur le même nombre de colonnes que celui de Ramadan. Je tiens également à votre disposition une photo personnelle, si vous jugez bon que je mette la mienne, puisque vous affichez souvent celle de M. Ramadan.
Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations distinguées.

————————-

Depuis la création de l’Etat d’Israël, reconnu par une majorité d’Etats à l’Assemblée générale de l’ONU, diverses nations – généralement musulmanes – s’opposent à son existence. Leur but affiché est la disparition de cet Etat. Le désir de créer un « Etat palestinien » (qui n’a encore jamais existé) leur fait promouvoir le droit d’anéantir, au hasard, d’innombrables innocents, outre les nombreuses guerres déclarées par ces mêmes Etats dans le but de soumettre tout le territoire israélien à l’islam, et ce depuis environ 60 ans.

Ce qui est étrange, c’est que le droit de se défendre est continuellement refusé à Israël, qui est quasi constamment condamné par l’ONU, lorsque, par malheur, quelques Palestiniens sont victimes de bombardements ciblés, qui frappent avec précision, mais le plus souvent parce que les cibles à atteindre sont mêlés à la population – femmes et enfants compris – qui tiennent lieu de « boucliers » ; ils protègent ainsi les jeteurs de bombes qui jettent leurs missiles toujours au hasard sur des buts civils, par dessus une limite qu’on a baptisé frontière, bien que rien n’ait encore été fixé exactement par aucun traité de paix.

Je rappelle également que le Hamas, aussi bien que l’Iran, ont déclaré qu’ils n’accepteraient jamais de reconnaître l’existence de l’Etat d’Israël, mais, au contraire, qu’ils lui feraient la guerre à outrance jusqu’à sa disparition totale de la carte du Proche-Orient. D’autre part, Israël a proposé, à de nombreuses reprises, de renoncer à des avantages territoriaux, ou autres, pour vivre en paix. Il s’agit d’une nation démocratique, avec un gouvernement de type occidental, où même des députés musulmans peuvent librement s‘exprimer, ce qu’ils font régulièrement pour critiquer violemment des mesures qu’ils jugent injustes. Ceci, naturellement, ne pourrait jamais exister dans un quelconque pays musulman.

On a déjà oublié les dramatiques attentats palestiniens en tous genres, à commencer par les détournements d’avions, qui, depuis plus d’un demi-siècle, ont obligé le monde entier à prendre des mesures draconiennes de contrôle dans tous les aéroports de la planète, avec des coûts supplémentaires et des désagréments incroyables pour des centaines de millions de voyageurs innocents… (et ce n’est pas fini !).

On a aussi oublié les attentats, perpétrés, au cœur de zones urbaines, par des malheureux intoxiqués dès l’enfance à tuer du Juif, même au prix du sacrifice suprême. A tel point qu’Israël (contre l’avis du monde entier) a dû créer une barrière de contrôle, et sur certains tronçons même, un mur de séparation, qui seul a enfin permis d’arrêter un carnage qu’aucun pays sur la terre n’aurait supporté aussi longtemps qu’Israël.

Les nombreuses mises en scène des médias palestiniens ou arabes ont permis la diffusion de diverses fausses informations par nos médias européens, faisant peu à peu perdre de vue les développements extraordinaires d’un territoire si longtemps resté archaïque, et revenu à la vie grâce à l’intervention courageuse d’Israël. On a aussi oublié le travail remarquable de ses chercheurs, dont le monde entier bénéficie. Les brevets les plus nombreux (au même niveau de ceux des USA), des prix Nobel, surtout en sciences, des systèmes d’irrigation, le refleurissement du désert, etc., etc., qui caractérisent cet Etat moderne et progressiste, qui a dû partir de rien par les seuls efforts des Juifs dépouillés de tout, après avoir été contraints de quitter quasiment tous les pays arabes sans aucune compensation, en perdant souvent tous leurs biens.

Enfin, les palestiniens n’ont pas faim. Ils ne sont pas fauchés non plus ! Et si la population est pauvre ce n’est pas la faute de l’Europe qui, depuis 50 ans au moins paie des sommes considérables à l’OLP, puis à leurs responsables politiques…On l’oublie volontiers ! A force de pleurer misère, ils arrivent à apitoyer le monde occidental. En ce qui concerne l’argen,. l’Autorité Palestinienne (OP) a beaucoup d’argent. Arafat – ne l’oublions pas – était l’un des plus riches hommes du monde…Mais le reste est utilisé avant tout à des fins militaires et non pour le bien-être de la population. Celle-ci est en grande partie au chômage, malgré une aide très importante (seulement légèrement ralentie depuis peu de temps, afin d’établir, enfin, un contrôle sur l’utilisation des fonds reçus). On sait que des quantités énormes d’armes passent sans cesse de l’Egypte à Gaza, ou de la Syrie aux Hezbollah, que des missiles anti-chars et anti-aériens très sophistiqués passent maintenant, soit par des nombreux tunnels, soit même ouvertement, dans l’unique but clairement exprimé d’anéantir ce beau pays, enfin sorti de Moyen Age. Le prix de tout cet armement aurait pourtant suffi pour payer les salaires de milliers d’employés de l’AP. Ainsi le Hamas a les moyens de recruter 5400 combattants, mais pas de payer ses instituteurs ou ses médecins…

Où va donc l’argent du contribuable européen ? En dépit du boycott officiel du Hamas, l’Union Européenne (UE), principal donateur, a accordé cette année plus d’argent à l’AP que les années précédentes, soit 814 millions de dollars entre janvier et octobre 2006 (20 % de plus qu les années précédentes !). Certes, cet argent n’est pas destiné directement au Hamas, mais soit disant pour des « raisons humanitaires », selon un mécanisme de contournement mis au point par l’UE, l’AP achète ainsi davantage d’armes destinées à anéantir définitivement Israël !

Le quotidien « Le Monde » du 8 novembre proposait un reportage : « Combattants palestiniens jusqu’à la mort », révélateur de la tendance anti-israélienne qui prévaut parmi de nombreux journalistes occidentaux. L’article retrace trois biographies comme s’il s’agissait d’artistes…Le premier qui fut arrêté, a passé 4 ans en prison en Israël…mais cet homme sympathique avait tué dans des attentats des dizaines d’Israéliens ! Il a même ajouté lui-même : « Oh ! Les villes israéliennes ne sont pas loin, et on peut les vider de leurs habitants.» Pour le deuxième interviewé que le reporter présente comme un gentil paysan au milieu de ses poules, a passé lui 14 ans en prison israélienne…seulement parce qu’il avait lancé une bombe en pleine ville de Tel Aviv…Enfin, le 3e « innocent » est l’un des artisans de l’enlèvement du caporal Shalit, et il exige la libération de 1000 prisonniers palestiniens en échange de cet otage. Signe vraiment de la différence flagrante entre la valeur accordée à la vie dans la société israélienne et dans la palestinienne.

Il est des choses qu’il faudrait aussi pouvoir dire, M. Hani Ramadan qui avez le droit dans nos journaux suisses romands à des textes partisans quasi mensuels sur 5-6 colonnes, avec votre photo, alors que les chrétiens d’ici se voient refuser leurs articles dans NOTRE presse ! C’est quasi incroyable, mais vrai.

Dr Philippe Gold-Aubert

Le Dr Gold-Aubert est Professeur de pharmacologie et Docteur ès Sciences, retraité de la Faculté de médecine de l’Université de Genève, ex-directeur scientifique d’une firme pharmaceutique suisse.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :