Bouteilles à la mer

La partialité d\’un texte vous a heurté? Votre courrier n\’a pas été publié? Faites-le paraître ici, et faites connaître à un large public votre opinion refusée ou escamotée ailleurs.

  • Catégories

  • juillet 2006
    L M M J V S D
    « Juin   Août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

2006-08-27 Manque de place … manque de lecteurs?

Posted by lezersbrieven sur 2006-07-27

Cette lettre envoyé à La Libre Belgique n’a pas été publiée. Sans doute pour un manque de place…?

—————————–

Monsieur le Redacteur en Chef,

J’ai été outré de lire, dans la Libre de ce jour, les propos ignomineux de Mr Nico Hirt et suis étonné que votre journal ait accepté cette publication.

Non, ce n’est pas le sionisme qui mène à a guerre, contrairement au titre de la rédaction. C’est la desinformation à laquelle vous participez qui y contribue.

J’ignore si vous publierez mon courrier mais il serait indigne de ma part de rester sans réaction devant pareilles insanités.

Veuillez croire, Monsieur le Rédacteur en Chef, en mes salutations attristées.

Moise Rahmani
Président du B’nai B’rith de Bruxelles

————————————-

Quelle brillante analyse de la situation au Moyen-Orient que Monsieur Nico Hirt «enseignant et écrivain» nous a offert via les colonnes de la Libre Belgique.

Je laisse à de plus spécialistes que moi le soin d’éclairer Mr Hirt sur le sionisme (et sur Einstein à qui la présidence de l’Etat d’Israël fut proposée en 1948 mais doivent-ils être masochistes, ces Juifs, pour réclamer comme président un antisioniste!). Je tenterai d’expliquer à Mr Hirt (et à votre rédaction ainsi qu’à vos lecteurs), sans grands espoirs sans doute, l’insanité des propos tenus.

Si je résume, cet «enseignant et écrivain» demande que le monde revienne à la situation d’avant 1948. En ce qui concerne la partie chrétienne, celle des pogroms, de l’inquisition, des massacres de cosaques, des expulsions du Moyen-âge, des accusations de crime rituel et de profanation d’hosties, de l’affaire Dreyfus et celle de Mendel Beilis de Kiev. La situation des chambres à gaz, dans l’indifférence générale. Peut-être que la nouvelle de la profanation de la crypte du Mémorial des Victimes de la Shoah rassurera Mr Hirt: nous sommes sur le bon chemin.

En ce qui concerna la partie musulmane, le rêve de Mr Hirt serait «une vie commune pacifique» avec les Arabes (il faudrait signaler à Mr Hirt que ce qu’il appelle Arabe n’en sont pas: ce sont des Berbères, des descendants de Coptes, des Phéniciens, des Assyriens, des Syriaques, des Kurdes etc… Des Arabes, ceux de la péninsule arabique, il n’y en a pas. Dites à un Berbère que c’est un arabe il vous rira au nez, dites à un Saoudien que le Marocain, le Syrien ou l’Egyptien est un arabe, il vous rira lui aussi au nez!).
Belle vie pacifique que celle d’être citoyen de seconde catégorie (Chrétiens aussi d’ailleurs), un dhimmi, soumis à toutes sortes d’humiliation (elles continuent pour les Chrétiens qui fuient en masse les pays musulmans. Je suppose qu’ils sont fatigués de ce «pacifisme».

Le rêve sioniste serait Israël de la Basse-Egypte au sud de la Syrie ? C’est la raison pour laquelle les sionistes ont accepté un état minuscule en 1948. Les guerres qui lui ont été imposées à cause du refus des pays dits-arabes (voir plus haut) lui ont dessiné de nouvelles frontières en 1967. Le rêve des intégristes musulmans n’est-il pas un monde entier islamisé ?

En ce qui concerne cette «cohabitation pacifique» permettez-moi de lui suggérer la lecture de quelques ouvrages: ceux de Bat Ye’or: Les Dhimmis, Juifs et Chrétiens en islam (Berg International), L’Islam de Bernard Lewis, A l’ombre de l’islam,minorités et minorisés par la Berbère Meryam Demnati, le Kabyle LSA Oulahbib, l’Egyptien Masri Feki et le Juif Moise Rahmani. Du même auteur aussi: Sous le joug du Croissant, Juifs en terre d’islam et L’Exode oublié, réfugiés juifs des pays arabes. Je lui signale que ces livres sojt politiquement incorrects.

Mr Nico Hirt devient grandiloquent lorsqu’il écrit «de quel droit les dirigeants israéliens, nés pour la plupart après 1945, parlent-ils au nom des victimes du nazisme? ». Ils le font du droit fondamental qu’Israël est le pays refuge des Juifs et que si Israël aurait existé en 1939, jamais il n’y aurait eu la Shoah.
Mr Hirt a la mémoire défaillante lorsqu’il crache «de quel doits prétendent-ils { les Sionistes bien sur } s’approprier la mémoire exclusive d’un crime perpétré contre toute l’‘humanité.» Du droit légitime de nos six millions de morts. Si toutes les victimes n’étaient pas juives, tous les Juifs étaient victimes, comme le dit Elie Wiesel.

Mr Hirt parle d’insulte au martyr juif mais réalise-t-il celles qu’il n’arrête pas de jeter.

Avoir publié pareille texte ne grandit pas, loin s’en faut, La Libre Belgique.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :